05 62 96 84 04 - 06 08 18 84 17

L’écovolontariat, une autre manière de voyager en Polynésie

Amoureux de la nature et passionné de l’environnement, la Polynésie est une destination faite pour vous. Sur cet ensemble d’archipels, vous aurez l’occasion de vous lancer dans diverses missions afin d’étudier et préserver la faune locale.

Qu’est-ce que l’écovolontariat ?

L’écovolontariat est un principe qui concilie l’écotourisme et la participation bénévole à des missions de protection, de recherche et de conservation directement sur le terrain. Souvent menées par des associations, ces expéditions vous permettront de mieux comprendre l’habitat, le mode de vie, et les problèmes rencontrés par une faune et une flore déterminées. En Polynésie, ces missions se portent davantage sur les animaux que sur les plantes. Pour information, si vous voulez prendre part à ces projets, vous n’avez généralement pas besoin d’avoir des compétences particulières, que ce soit en biologie ou écologie. Durant un voyage d’écovolontariat, vous serez encadré par une équipe de professionnels, dont des chercheurs, des naturalistes et des gestionnaires de sites protégés. Tout ce qu’on vous demandera, c’est juste de l’attention, de la bonne volonté et de la motivation. En retour, vous enrichirez vos connaissances sur des animaux et vous aurez la chance d’effectuer un geste pour la planète.

L’observation et l’étude des cétacés

Principalement axés sur les cétacés, les séjours d’écovolontariat en Polynésie vous permettront d’effectuer des périples à la découverte des baleines à bosse et des grands dauphins locaux. Pour connaître quelles associations organisent ce type expédition, vous êtes invité à visiter un voyage forum. Une fois sur place, vos missions seront d’accompagner les spécialistes lors des croisières et les aider dans leurs tâches. Grâce à ces circuits et aux cours prodigués par les professionnels, vous saurez identifier, repérer, observer et relever le comportement des cétacés dans leurs environnements naturels. Pour information, c’est à Rangiroa que vit une communauté importante de grands dauphins. Durant leurs vacances, les touristes sont tentés d’approcher, de toucher et de jouer avec ces animaux. Si cette île est votre destination pour une recherche, vous étudierez certainement l’effet de ces interactions sur ces mammifères. Vous serez aussi éventuellement amené à sensibiliser les habitants par rapport aux conditions de vie de ces grands dauphins.

La sauvegarde des tortues de mer

Bien que l’écovolontariat pour la sauvegarde des cétacés soit assez important en Polynésie, dans cet ensemble d’archipels, vous trouverez aussi des associations qui s’intéressent à d’autres animaux. À Moorea, par exemple, il y a une clinique dédiée aux tortues marines. Ce centre de soin accueille des tortues malades ou blessées. Un grand nombre d’entre elles sont victimes de l’inconscience de l’homme. En effet, il n’est pas rare que ces reptiles en voie de disparition soient pris dans les filets des pêcheurs ou blessés par des harpons. En outre, savez-vous qu’à l’origine ce centre a vu le jour suite à l’accueil d’une tortue décédée à cause de l’ingestion d’un morceau d’aluminium? Si vous êtes conscient du danger que courent ces pauvres animaux, ne restez pas de marbre et rejoignez cette clinique afin de les soigner. Cette clinique sera ravie de compléter son équipe par des bénévoles se préoccupant du devenir de ces créatures sans défense.

Share This